J'adore regarder danser les gens...

...au bar du LOUXOR*
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carla Princeton | Heaven's got a name xXx

Aller en bas 
AuteurMessage
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 15:04

You

Nom : PRINCETON
Prénom : Carla
Surnom : Tink'
Nationalité : Italo-Américaine
Age : 19 ans
Lieu et date de naissance : 14 Septembre 1988, NYC

Histoire :

Famille :

Peu nombreuse. (xD). Tout d'abord ses parents, rencontrés d'une façon plutôt atypique à New-York. Elle, Vera Taglioni, est une pure Italienne, de Venise plus exactement. Après que sa famille ait été menacée de mort par la mafia Napolitaine, elle trouve un exil à Little Italy, le quartier Latin de New-York à l'âge de 15 ans. Ralph Princeton, quant à lui, est un de ces adolescents odieux, dépravés et insolents de l'Upper East Side, toujours à moitié ivre avant le milieu de l'après midi. Ces deux là n'auraient donc aucune bonne raison de se rencontrer, et pourtant. Il a 17 ans et elle 15, et c'est la veille des vacances de Noël que la belle Vera - venue faire du lèche-vitrine devant les magasins décorés et illuminés de la Vème Avenue - se fait bouscouler de façon incongrue par un Ralph pressé de retrouver ses amis dans une suite de leur hôtel préféré. Egal à lui même, il ne s'excuse pas et se contente d'un regard méprisant pour cette fille, bien éloignée de son milieu social. Cependant, Vera au tempérament de feu - Italienne, je vous l'avais dit - ne l'entend pas de cette oreille et compte bien apprendre à ce m'as-tu-vu de petit con les bonnes manières. S'en suit une dispute monumentale dans les règles de l'Art et Ralph, malgré son je m'en foutisme apparent est quelque peu troublé par la jeune femme, son accent chantant, sa beauté, et sa répartie surtout. Quand on est riche et célèbre, il est très facile de retrouver une inconnue, même si l'on a d'elle que le visage furibond. Ralph la retrouvera donc et tentera de reprendre contact avec elle, sans succès. Vera ne veut pas en entendre parler. Pas farouche, il continuera à se rendre tous les jours au petit café Italien sympa - mais si différent des endroits huppés qu'il fréquente - tous les après-midi, glissant parfois un petit mot à son attention sur sa serviette, voire son numéro de portable. Même un billet d'avion pour l'accompagner aux Canaries.... Au bout de 6 mois de ce petit manège, Vera accepte enfin de lui adresser la parole et petit à petit, elle découvre un garçon attachant, drôle et attentionné, bien loin de l'image perverse et cruelle du petit riche made in UES. Elle tombe sous son charme et sortent ensemble. Cependant le père ultra-protecteur de Vera voit d'un mauvais oeil cette relation et décide de l'envoyer chez de la famille en Sicile. Mais là encore, Ralph - maitnenant agé de 18 ans - ira la retrouver. Ils ne se sont plus quittés depuis, même si pour lui, Vera n'a plus aucun contacts avec sa famille. Les deux parents de Carla ont étudiés à Harvard et Ralph est dorénavant le gouverneur de l'état de New-York, tandis que Vera est une avocate internationale très réputée. Pour compléter ce joli tableau, Carla est la cadette d'une famille de deux enfants. Elle possède un frère de deux ans son aîné dont elle est très - trop - proches. Ils ont toujours absolument tout partagé et la jeune femme lui voue une admiration sans bornes.

Anecdote(s) de l'enfance :

"Noah Arrête ! M'maaaaan, Matt' arrête pas de m'embêter !"

Une voix stridente, une petite moue d'enfant boudeuse adorable, de jolis yeux bleus et de mignonnes boucles blondes, la petite Carla, âgée de 7ans, croisait les bras et tapait du pied, encore vêtue de son uniforme scolaire, composé d'une petite jupe à carreaux plisée, d'un chemisier et d'un pull sans manches assortis à sa jupe. Une petite merveille créee par Chloé qui faisait ressortir le côté petite fille modèle de n'importe quel habitant de l'Upper, aussi peu angéliques soient-ils. L'absence de réaction de sa mère, Vera, fit sourire le dénommé Matthew, son grand frère de 9 ans qui lui tira du même coup la langue, s'attirant les foudres de la bonne Coréenne au nom imprononçable qui avait toujours eu une préférence pour Carla, voyant en l'adorable et toujours aimable petite fille une poupée grandeur nature qu'elle pouvait habiller et coiffer à sa guise. Les larmes perlant au coin de ses yeux bleus, Carla se réfugiant dans les bras de sa gouvernante, boudant par là même son frère - qu'elle adorait - et sa mère, bien trop plongée dans les papiers d'une affaire délicate. Ingrate. Carla avait besoin de lui raconter que son frère s'était moqué d'elle tout le trajet dans la berline de leur chauffeur personnel, un British austère du nom d'Edgar, que Carla assimilait à son Papy, ne lui demandez pas pourquoi. Soupirant de plus belle, la petite blondinette s'empara de la représentation de la Venus de Milo et menaça de la faire tomber, pour récolter suffisamment d'attention:

- M'maaan, ta statue va tomber !
- Chérie, arrête, qu'est-ce qu'il y a ?
- Matt' arrête pas de se moquer de moi !

Lança d'un ton bougon la petite fille, ce qui incita la très belle et calme Vera à se retourner vers son fils aîné, en lui lançant un regard impassible. Elle était le genre de femme à pouvoir se vanter d'être autoritaire sans même devoir parler séchement. Son attitude en imposait d'elle même
- C'est vrai, jeune homme ?
- Ouais. Enfin, je veux dire, oui. Puis le garçon ajouta rapidement, après un regard triomphant à sa soeur Mais elle le mérite, elle a donné sa petite culotte à Preston en échange de sa collection de livres, hein Carl' ?

la petite fille devint rouge de honte et se demanda si le fait qu'elle n'avait pas de culotte était visible sous sa jupe. Grand dieu non. Son frère le savait parce que ses copains avaient dû lui répéter. Bien sûr Carla n'avait pas trouvé ça grave, sur le coup, elle avait simplement été curieuse de découvrir la collecton de livres soit disant géniale que possédait son meilleur ami Preston. Oui, à 7 ans, les enfants n'ont pas encore acquis toutes les règles de bienséance qui leur sont pourtant nécessaires pour évoluer dans l'Upper. Sa mère se contenta de sourire, avant de se reprendre, consciente que de tels évènements feraient le mécontentement de Ralph, son mari politicien, devenu moins inventif et bien plus austère depuis quelques années. Tout ce qui l'importait étaient les points qu'il gagnait dans les sondages et comment en obtenir plus. Forcément, il étalait aux yeux de tous sa famille parfaite et irréprochable et la petite Carla ne rentrait déjà pas dans le moule, aspect qui ne fera que s'accentuer plus tard. Elle n'était pas une garce et ne le faisait pas exprès, elle avait juste du mal avec certaines règles et avait tendance à ne pas comprendre pourquoi certaines choses devaien lui être interdites. Voyant que sa fille était assez bien gênée comme ça, Vera l'embrassa sur le front, avant d'ajouter de son éternel ton placide, défroissant par là même son tailleur Chanel immaculé

- Ce n'est pas grave mon ange. On va simplement éviter de conter ce petit incident à ton père. Matthew, tu iras rendre sa collection de livres à Preston, d'accord ? Et que je ne vous voit pas vous chamailler, vous deux.

Ce petit incident clos, Matt' et Carla échangèrent un regard complice et se ruèrent vers la chambre de la petite fille, là où la collecton de livres se trouvait sagement. Après avoir partagé leur trophé en deux, ils décidèrent de se couvrir mutuellement et de les garder... Après tout, n'étaient-ils pas sensass' ces livres ?

Anecdote(s) de l'adolescence :

Anecdote number 1

(Ou comment Carla est une fille adorable, le temps que l'on ne se mette pas en travers de son chemin)

Carla était en troisième, sa dernière année de collège - enfin l'équivalent Américain de la 3ème, bien sûr - et faisait partie du groupe de théatre, étant donné que cet art faisait parti de ses nombreuses passions... Comme tous les Mercredi après-midis, Carla et son groupe de théatre restaient au collège afin de répéter leur spectacle, portant sur le fameux Hamlet. Evidemment notre petite blonde avait fait en sorte d’avoir le premier rôle, mais ce n’était même pas vraiment difficile étant donné qu’elle prenait des cours d’art dramatique, son niveau était nettement supérieur à celui des autres. Cependant, ce soir était le grand soir et Carla avait une idée derrière la tête. Oui, elle était déjà très rancunière du haut de ses 14 ans et adorait se venger, surtout si de l’eau avait eu le temps de couler sous les ponts, c’était encore mieux. La jeune adolescente adressa un sourire chaleureux à Brenda O’Hara – une pétasse naine de la pire espèce – alors que celle-ci partait se changer dans les coulisses. Carla la détestait depuis que cette garce avait piqué le rôle que sa cousine chérie – Mina – voulait à tout prix. Brenda ne s’intéressait pas au théatre et n’avait fait ça que pour blesser la pauvre Mina. Evidemment, en tant que fille sympa par excellence, Carla se voyait défendre la veuve et l'orphelin et l'ordre et la justice. Cette garce au nom de mauvaise série télé devait donc payer… Les répétitions se passèrent parfaitement bien et la troupe disposait de deux heures de libre avant le début du spectacle. Des bouteilles avaient été mises à disposition des élèves et c’est tout naturellement que notre petite blonde tendit la sienne à Brenda. Pourquoi celle-ci en particulier ?! Hum, bonne question. En tout cas, l’heure fatidique du spectacle arriva et la dénommée Brenda ne se montrait toujours pas… Le metteur en scène – leur prof de littérature plus nerveux tu meurs – pesta un bon quart d’heure et finit par appeler Mina, sur le conseil de Carla. Hum, on dirait que le moment tombait à pic. Simple coïncidence ? Hum, possible mais j’en doute ^^ Evidemment, la jolie blonde n’a jamais raconté à sa cousine qu’elle avait subtilement glissé une forte dose de laxatifs dans la bouteille de Brenda, celle-ci n’aurait pas réellement apprécié. Vous l’aurez compris, Carla est sociable et adorable, cependant il ne faut pas se mettre en travers de son chemin

Anecdote numéro 2:

(Ou comment Carla réussit à déteriorer ses relations père-fille)

Beverly Hills, CA, Août 2004

Ah l'été des 16 ans... Un début d'indépendance, ou presque. Ceci n'est en aucun cas la première expérience amoureuse de la jeune femme mais c'est le souvenir en tout cas qui l'a le plus marquée. En effet, Carla s'est très rapidement rendu compte de son physique enjôleur - après tout, le port d'uniforme servait aussi à cela n'est-ce pas - et a donc commencé très jeune à charmer le sexe opposé, d'une manière tout à fait innocente, du moins au début. Elle n'est pas le genre de personne à jouer avec les sentiments. Seulemetn elle est très fleure bleue et rêve d'histoires destructrices et passionnelles. Voilà pourquoi elle se lasse assez rapidement des histoires routinières de petits lycéens. Mais revenons-en aux faits. Tout avait été prévu par Vera Princeton - sa mère - et tout devait être parfait. Pendant qu'elle et son gouverneur de mari allaient passer un été délicieux à faire une croisière et à visiter des îles pseudo-sauvages, leur fille serait envoyée dans ce que l'on faisait de mieux pour la princesse qu'elle était : un camp de vacances pour jeunes riches très WASP, qui proposait en plus plusieurs options dont théatre, art dans lequel Carla excellait. Parfait donc. Son frère Matthew, quant à lui, partait pour un safari en Afrique Noire, étant donné qu'il adorait la photographie.

Carla prit l'avion et quitta sa très chère grosse pomme pour Los Angeles, ville sale et dont elle ne comprenait réellement pas la fascination qu'elle exerçait sur les stars et midinettes en tout genre. Cependant, l'hôtel était luxueux et les pensionnaires canons, jeunes et sympas. Que demander de mieux ?! Un peu d'action pardi. Et avec une imagination débordante comme la sienne, la jolie blonde était prêt à en mettre. Après avoir flirté ouvertement avec Carl Vernon - fils d'un fameux cinéaste - elle lui demanda si le jet privé de son père se trouvait à Los Angeles. Oui ?! Mais c'était parfait n'est-ce pas ? 24heures plus tard, tout le petit groupe - 8 en tout - prirent d'assaut le jet spacieux et après avoir longuement hésité, s'envolèrent pour Las Vegas - même si Josh et Anita auraient préféré Cancun, elle avait décidé que ce serait Las Vegas, ville du pêché et du vice par excellence. Exactement ce qu'il leur fallait. La bande de jeunes déserteurs infiltrèrent une suite à l'Hôtel Hilton et passèrent une semaine de rêve entre cuites et flirts. A vrai dire, il semblerait qu'ils aient essayé toutes les combinaisons hétéro possible. Hum, la promiscuité a du mauvais, sur le long terme.

Seulement la petite escapade ne finit pas aussi bien qu'elle avait commencé, à cause d'un paparazzi. Toujours à fourrer leur sale nez partout ceux-là. Salauds. Je vous explique la situation: CKarl Vernon et Carla Princeton avaient décidé de fêter dignement leur départ et avaient donc organisés une petite fête au bord de la piscine... avec de l'alcool, évidemment. Et tout dérapa alors que la belle blonde monta sur une table à moitié dévêtue, un verre de Martini-Vanille à la main, afin de se déhancher d'une façon particulièrement lascive tout contre son flirt du moment, le très canon Carl. Dommage pour eux, ils n'étaient pas seuls...


- Hey viens par là Mike.
- Quoi bordel, tu vois pas que j'attends ! Je crois qu'il y a Mel Gibson qui va pas tarder de sortir de l'hôtel.
- Oublie ce has-been, on a plus interessant.
- Ah oui ?
- Regarde moi ça. Tu le reconnais pas ? C'est le petit Vernon ! Son père produit des pures merdes et il est mutlimilliardaire.
- Et la fille qui danse contre lui, ce serait pas la fille du gouverneur ultra conservateur de New-York ? Qu’est-ce diraient les électeurs en voyant un mioche un verre d’alcool à la main..
- Oh que oui. On tient notre scoop.
- Ce sont que des gamins !
- Justement, c'est ça qui est interessant...


Sans ajouter un mot, ils se regardèrent et commencèrent à prendre discrètement des clichés des deux adolescents, à leur insu. Ce n'est que quelques jours après que le couperet tomba, pour eux deux, chacun d'un côté des Etats-Unis. Carla dût essayer la première tempête venant de son père, qui d'habitude ne lui parlait que par monosyllabes d'une façon austère et courtoise. Il jeta rageusement un journal people sur la table imposante du salon, où l'on voyait la fameuse photo en couverture, avec ce titre plutôt évocateur: "Mineure et un verre à la main: est-ce une attitude convenable pour une fille de gouverneur ?"


Dernière édition par le Mer 7 Nov - 21:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Jenkins
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 60
Copyright : Me, me & me [Winnie]
In love with : Toi ou Lui ? Mon coeur balance...
Date d'inscription : 04/11/2007

Louxor
Song du moment: Youth Group - Forever Young
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 15:06

Mandine est-ce bien toi ? xD
Je croyais que tu n'aimais pas Hayden lèche

Bienvenuue *non je ne floode pas*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bazzart.up-your.com
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 15:12

Oui c'est bien moi et oui, je hais toujours autant H...
Mais bon une nulle que je ne citerai pas à Kristen (a) et quelqu'un a Rachel xD Et puis j'adore ce prénom, Carla mdr. [Oui il m'en faut peu pour choisir un perso ^^]
*Tente de retourner faire sa fiche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Halown
CLUBBEUSE ENVOUTEUSE ET HARCELEUSE*
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 34
Copyright : Mouaaaaaaah
In love with : Amaury
Citation : L'amour est une catastrophe magnifique : savoir que l'on fonce dans un mur, et accélérer quand même.
Date d'inscription : 15/09/2007

Louxor
Song du moment: Babyshambles . The lost art of the murder
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 16:18

Roh le flood xD
Bienvenue sur LOUXOR* et bonne chance pour la suite de ta présentation x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louxor.onegoo.us/
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 21:20

Anecdote(s) de la vie actuelle :

Malgré ce léger incident, Ralph finit par pardonner à sa fille et la poussa même à integrer la même université que lui à l'époque, à savoir Harvard. Carla était brillante et ambitieuse et se sentait parfaitement prête à reprendre le flambeau. Les Princeton allait donc devenir une famille de politistes. Parfait. La jolie jeune femme avait découvert sa voie, elle deviendrait un jour la première présidente des Etats-Unis, la désinvolture et la coolitude en plus. Elle intégra donc l'université sans aucun soucis, étant donné que du côté de son gouverneur de père, tous y étaient allé, la plupart du temps pour des études juridiques de renom. On comptait parmi les Princeton des notaires, des avocats, et autres magistrats tous réellement réputés dans la communautée de New-York. Qui dit mieux ?! Carla s'integra sans aucune difficulté à l'université et participa à pas mal d'activités extra-scolaires, désirant plus que tout posséder un dossier en béton pour plus tard, à la sortie de ses cinq années d'université. Cependant là aussi tout bascula, alors qu'elle ne s'y attendait même pas. C'était la fin de sa première année d'études, juste avant les partiels... Son professeur de Science Politique, un homme sage et âgé décéda des suites d'un cancer du poumon tenance. Il faut dire que le vieillard avait une passion dévorante pour les cigares... Carla ne fut pas réellement bouleversée par sa mort, et de toute manière ce qui s'en suivit fut beaucoup plus interessant.... Le professeur remplaçant, un certain Mr Portman, était un homme d'une petite quarantaine, peut être trente-cinq et possédait surtout un physique assez avantageux, l'homme mûr et viril dans toute sa splendeur. Carla n'avait jamais été attirée par les hommes plus agées, les préférant plus comme elle, désinvoles et aventureux mais pourtant elle tomba littéralement sur le charme. Ce qu'elle ne savait pas encore, c'était que son Mr. Portman était le très fameux "Julian" un collègue que son père appréciait et dont il parlait beaucoup. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque son père l'invita à dîner, un soir. Si la tension sexuelle entre eux était plus que palpable et que Carla prenait un malin plaisir à faire des sous-entendus devant ses parents, ceux-ci étaient réellement présents et envahissants. Quels cons. Heureusement pour elle, la petite blonde avait de la suite dans les idées et proposa au très sexy Julian de le raccompagner chez lui. Son père fut agréablement surpris que sa fille se montre si agréable avec un invité tant et si bien qu'il la laissa faire. Evidemment, s'en suivit ce qu'il devait arriver et inquiet de ne pas voir rentrer leur fille chérie, le couple se rendit à l'appartement de Mr. Portman - marié, soit dit en passant. Carla se souviendra toujours de la tête de ses parents, la découvrant ouvrir la porte.

- Bonj... Carla, assez peu vêtue, ne put terminer sa phrase en voyant qui se tenait dans l'embrasure de la porte : ses propres parents.
- Tu rentres. Tout de suite.
- Je suis plus une gamine Papa, j'ai bientôt 19 ans, je fais ce que je veux !
- Tant que tu vis sous mon toit, tu me dois le respect, Carla. Et tu me déçois beaucoup. J'ai déjà passé l'éponge à toutes tes frasques, ça ne peut plus continuer comme ça.
La voix de son père était encore plus dure qu'à l'ordinaire mais la jeune femme ne se démontait pas, pas même lorsque sa crétine de mère ajouta, horrifiée, que Julian n'était pas pour elle et qu'en plus, il était déjà marié. Elle se contenta, stoique, d'hausser simplement les épaules avec une insolence non dissimulée, elle qui était pourtant si douce et admirative de ses parents
- Vous avez raison, ça ne peut plus continuer comme ça. Je me casse. Je quitte New-York. Au moins, je pourrai faire ce que je veux, quand je veux. Dites "Au revoir" de ma part à Julian, il est à la boulangerie Française, à l'angle de la rue. Au fait Papa, pour quelqu'un qui trompe sa femme avec la gouvernante depuis des années, je te trouve carrément moralisateur.

Holly n'avait jamais parlé comme ça à ses parents, c'était comme si quelqu'un s'exprimait à sa place. Les jours qui suivirent furent un épais brouillard pour elle. Elle fit ses valises et décida de partir pour Dubaï, histoire de prendre des vacances bien méritées et de pouvoir réfléchir à tête reposée. Elle savait qu'il faudrait tôt ou tard qu'elle s'excuse parce que son comportement était désobligeant... En plus son frère lui manquerait bien trop si elle ne le voyait pas très vite. Pourtant, Carla ne regrettait rien, elle avait l'impresson d'avoir enfin touché du doigt le genre de relation destructrice et passionnelle dont elle rêvait depuis genre, toujours.

Amour/amitié : Justement, à voir. J'aimerais bien des liens avec les personnages déjà existants, histoire de faciliter l'intégration ^^

Caractère :

Caractère :

Carla a un caractère sympa et particulièrement facile à vivre, à mille lieux de toutes les saloperies que l'on raconte sur les jeunes de l'Upper East Side. Contrairement à eux, elle n'est ni odieuse, ni méprisante. Certes, légèrement déjantée et dépravée, mais c'est le fait de tout avoir eu trop tôt et sans avoir à faire d'efforts... Quelque peu enfantine, la jolie blonde a du mal à accepter la vingtaine qui approche à grand pas et regrette la candeur et l'innocence de son enfance, lorsqu'on ne savait pas que les gens étaient parfois malsains et hypocrites. Sociable, souriante et bavarde, c'est le genre de fille désinvolte et insouciante dont la compagnie est appréciée de tous. Drôle, naturelle, spontanée et absolument pas prise de tête, Carla est la personne sur qui l'on peut compter en toutes circonstances. Brillante et cultivée, elle a toujours LA réplique bien sentie pour remettre en place n'importe qui mais uniquement lorsque la personne l'a mérité, évidemment. Passionnée et plutôt dévouée, Carla tombe amoureuse hyper rapidement et très - tôt - souvent. Quand elle se donne c'est entièrement et elle est souvent déçue par la personne en face d'elle. Lioin d'être une garce, elle rompt pourtant elle même la plupart du temps, parce que si elle s'attache très rapidement, elle se lasse tout aussi vite. La jolie blonde a en effet une peur bleue des habitudes et de la routine et cherche une histoire passionnelle et destructrice qui la fera enfin vibrer. Niveau défauts, c'est plus restreint, je vous l'ai dit, elle n'a rien de la peste mégalo. Simplement, c'est une fille qui accorde rapidement sa confianc et qui est capable d'être atrocement rancunière si elle se sent trahie. Enfin, Carla peut entrer dans des colères noires lorsqu'elle est contrariée et déteste qu'on lui donne tort. Oui, elle est légèrement de mauvaise foi. De plus, sa facilité à prendre les choses trop à coeur la rendent parfois antipathique. Mais c'est ponctuel.

Plus grand défaut : La mauvaise foi
Plus grande qualité : La spontanéité

Physique :

Physique :

Ce que l'on peut dire en observant Carla ne serait-ce qu'une demie-seconde, c'est que c'est une très belle jeune femme. Cependant, le physique n'a jamais été la chose la plus importante pour elle et on peut très bien la qualifier de réelle beauté naturelle, tant elle n'use pas d'artifices, et c'est sûrement cette simplicité qui la rend si attachante et surtout charmante. Elle ne fait rien pour plaire, et c'est la sa technique de séduction la plus imparable, celle qui la rend charmante. La mignonne petite blonde est un mini-format, le genre de fille que l'on a envie de prendre dans ses bras et de câjoler sans fin ou de protéger. Petite et mince elle n'a jamais complexé sur son 1.57, au contraire, elle a tout de même des formes et ne s'en plaint pas. Son principal atout est sans nul doute son joli visage de poupon, aux traits fins et à la peau quasi parfaite. Heureusement pour elle, étant donné que Carla ne se maquille presque jamais, préférant les vraies beautés à la sophistiquation inutile. Son visage est angélique, souriant et avenant et montre bien les facettes de sa personnalités. Carla possède également de magnifiques cheveux naturellement blonds qui tombent en jolies boucles sur ses épaules et de yeux bleus-verts translucides et brillants de malice dans lesquels il est facile de se perdre. Enfin, son grand sourire rayonnant éclaire presque toujours son joli minois, lui offrant un air chaleureux que les gens adorent.

Style Vestimentaire :

Carla n'a pas de style vestimentaire propre. Si elle aime les matières nobles, les beaux tissus et les couleurs profondes des grands créateurs étant donné qu'elle a toujours vécu dans le luxe et l'opulence elle n'a pourtant pas du tout un look BCBG, bien au contraire. Pas prise de tête pour un sou, un rien ne l'habille et Carla privilégie tout ce qui est casual, pour garder un look frais et sympa en permanence. D'ailleurs la pièce maîtresse de son dressing est bien sûr le jean, elle en possède presque une centaine. Son look est adorable mais nullement travaillé, il est donc aussi spontané, simpe et adorable que sa personne.

Signe Particuliers* : Une minuscule étoile rouge tatouée au creux du poignet gauche.

Préférences : Ses amis, l'amour et l'amitié, la danse, le théatre, le tennis, l'équitation, la littérature, le cinéma, la musique, sortir, faire du shopping, rester une journée sans rien faire, la politique...

Ton film préféré : Match Point, Closer, Fight Club, Peter Pan, L'étrange Noel de Mr Jack, Jeux d'Enfants, The Virgin Suicides... En réaltié, Carla aime tous les films avec Audrey Hepburn - qu'elle admire - et tous ceux de Tim Burton, Woody Allen et David Fincher.
Ton livre préféré : Huis-Clos, JP Sartre, L'écume du jour Boris Vian, Werber, Hernani d'Hugo, Les liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos... Bref, elle adore lire.
Ta chanson préférée : Arf, bien trop. Mais en ce moment, Carla pencherait pour Mr Brightside des Killers
Ton parfums de glace préféré : Vanille et Caramel. Doux et sucré comme elle (a).
Ta couleur préférée : Rouge
Ton dessert préféré : Fondant au chocolat
Ton pays préféré : l'Italie
Ton animal préféré : Le dauphin

Hors RP :

Star sur l'avatar : Hayden P. [écrire son nom en entier me tue (a)]
Ton niveau de rp : J'aime pas m'auto-évaluer, mais en général ça va, sauf si le post d'en face fait deux lignes, évidemment.
Où as-tu connu le forum ? Par un partenariat avec Bazzart <3
Commentaire : Superbe design !
Code :
Spoiler:
 


Dernière édition par le Jeu 8 Nov - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Mer 7 Nov - 21:58

Voilà voilà, je pense avoir fini.
Juste un petit ajout ^^
J'aimerais bien déjà quelques liens avec les personnages déjà présents, alors si vous êtes intéressés, envoyez-moi un MP qu'on invente un petit truc sympa et que je puisse remplir ma splendide fiche de personnage xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Ven 9 Nov - 0:42

Désolée du double post (a)
C'est bon ou je dois changer deux trois trucs ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Halown
CLUBBEUSE ENVOUTEUSE ET HARCELEUSE*
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 34
Copyright : Mouaaaaaaah
In love with : Amaury
Citation : L'amour est une catastrophe magnifique : savoir que l'on fonce dans un mur, et accélérer quand même.
Date d'inscription : 15/09/2007

Louxor
Song du moment: Babyshambles . The lost art of the murder
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Ven 9 Nov - 8:49

Nan tout est excellent ^^
j'attend toujours pour les liens ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louxor.onegoo.us/
Carla Princeton
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 7
In love with : You ?
Citation : Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison
Date d'inscription : 07/11/2007

Louxor
Song du moment: The Killers - Mr Brightside
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Ven 9 Nov - 17:17

Non c'est bon, je me servirai du topic crée ;)
Par contre je suis pas là du week-end, je préviens direct ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Halown
CLUBBEUSE ENVOUTEUSE ET HARCELEUSE*
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 34
Copyright : Mouaaaaaaah
In love with : Amaury
Citation : L'amour est une catastrophe magnifique : savoir que l'on fonce dans un mur, et accélérer quand même.
Date d'inscription : 15/09/2007

Louxor
Song du moment: Babyshambles . The lost art of the murder
Level of Dance:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   Ven 9 Nov - 19:34

Okay c'est noté x)
Bon je
VALIDE*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louxor.onegoo.us/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carla Princeton | Heaven's got a name xXx   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carla Princeton | Heaven's got a name xXx
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
J'adore regarder danser les gens... :: PREAMBULE DE VOTRE VIE* :: Lollipops :: POP'S VALIDEES*-
Sauter vers: